s'abonner

Vendée Globe - Changement climatique - Pour une meilleure connaissance des océans… 

1 week, 3 days ago

Actuellement 6e au classement, Louis Burton passe le Pot au Noir...   

bv

Mais le Vendée Globe, c’est non seulement une course exceptionnelle mais également une compétition idéale pour pointer du doigt les différents dangers encourus par nos océans,  dérèglements climatiques oblige.  

Comme tous les marins dignes de ce nom, Louis Burton et Bureau Vallée 2 désirent plus que tout donner un sens à son tour du monde, au-delà de la compétition. Il a ainsi déployé au large du Cap Vert, un flotteur Argo pour aider les scientifiques à récupérer des données.Les paramètres clés en jeu sont la température et la salinité des masses d'eau. Mesurer ces quantités est un réel défi scientifique. Les balises Argo, (petits robots autonomes d’environ 20 kg) présentes dans tous les océans, depuis la surface jusqu’à 2000 m de profondeur, mesurent ces champs et envoient les données par satellite. Seulement faut-il encore les répartir sur les océans du monde entier. C’est en cela que la participation d’un skipper du Vendée Globe se montre précieuse. Louis Burton, Alexia Barrier et Boris Hermann ont embarqué un flotteur Ifremer / ARGO-France à bord de leur IMOCA dans le cadre d’un partenariat entre OceanOPS, la COI/UNESCO et la classe IMOCA. Une occasion unique pour les scientifiques de recevoir des données en provenance d’endroits les plus reculés de la planète.