s'abonner

Vendée Globe 2016 : Bureau Vallée retrouve son élément !

5 years, 12 months ago

Le compte à rebours a débuté ! Cinq mois après d’importants travaux, l’Imoca Bureau Vallée barré par Louis Burton, a été mis à l’eau le lundi 4 juillet dans le port de Saint-Malo.

Le voilier a bénéficié d’une vérification minutieuse de tous ses éléments sous la houlette de Servane Escoffier, directrice du l’équipe, et de Loïc Fequet, préparateur du bateau pour cette préparation

« Les optimisations réalisées cette année sont le fruit de l’expérience et des données enregistrées en quatre ans de course avec ce bateau. Nous avons pris le parti d’améliorer au maximum les solutions, de mettre à neuf et de fiabiliser ce que nous avons pu valider ces dernières années. Les améliorations majeures concernent le confort de vie, avec une nouvelle casquette de roof très couvrante pour protéger le marin, les aménagements intérieurs pour gagner encore un peu de poids, et faciliter la vie à bord, avec notamment un système de matossage et de déplacements des poids et des voiles à bord très pratique. Clairement, l’objectif de la préparation a été tourné vers un seul but : terminer la course, sans nuire au potentiel de vitesse du bateau, mais avec une petite dose de confort en plus pour rester performant pendant 90 jours », tient à préciser Louis Burton.

D’ici le départ du Vendée Globe le 6 novembre aux Sable d’Olonne,  Louis Burton participera au Trophée Azimut fin septembre à Lorient. Après cela, il se rendra  dans le port du départ avant le 14 octobre, date à laquelle tous les bateaux doivent être présents.

« a été très dur a digérer car c’est la seule course que je n’ai pas terminé, se souvient-il, Mon premier objectif est donc de la terminer. Ce qui est bien, c’est qu’il y a de nombreux bateaux assez proches de Bureau Vallée en termes de performance. Donc terminer oui, mais avec l’idée d’être dans le match des bateaux de la génération 2008. »

Peu de temps auparavant,  Louis Burton et une réplique de l’Imoca  Bureau Vallée a parcouru quelque 13 000 km afin de faire découvrir le bateaux aux franchisés de l’enseigne.