s'abonner

Route du Rhum : Louis Burton contraint à l’abandon sur Bureau Vallée 2, la mort dans l’âme…

9 months, 3 weeks ago

Mardi 6 novembre 

 

Malgré tous les efforts de l’équipe technique de Bureau Vallée 2, Louis Burton a dû se résoudre à abandonner, aujourd’hui en fin de matinée à Roscoff, la 11e édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe.

Casse et abandon

Louis Burton Bureau Vallée 2 abandon Route du rhum

Arrivé à Roscoff hier, lundi 5 novembre, à 12h30 son Bureau Vallée 2, Louis Burton et son équipe technique auront tout tenté pour permettre au skipper malouin de repartir. Mais l’ampleur des dégâts sur Bureau Vallée 2, la mauvaise météo à venir ont convaincu Louis Burton à l’abandon, la mort dans l’âme.

Pour rappel, hier après dix heures de course et alors qu’il était à la 4e place en catégorie IMOCA, une poulie située dans le puits de foil de Bureau Vallée 2 s’est arrachée et a fait un trou de 30 cm dans le puits tribord, créant ainsi une voie d’eau importante en navigation bâbord. Cela a rendu impossible l’utilisation du foil tribord. Louis Burton s’est alors dérouté vers Roscoff.

Aucune solution idéale

Arrivé dans le port breton Louis et son équipe technique n’ont pu que constater l’ampleur des dégâts. Après avoir réussi à pomper toute l’eau à l’intérieur du bateau, assécher et nettoyer, l’alternative était la suivante :

Soit colmater le trou, retirer le foil et condamner le puits de foil. Cette réparation aurait empêché toute utilisation du foil tribord. En plus du retard accumulé, cette solution ne permettait pas d’assurer l’intégrité du bateau.

Soit effectuer une réparation complète du puits en composite, avec une nouvelle poulie dans le puits, pour pouvoir utiliser le foil tribord. Cette réparation, beaucoup plus complexe, nécessite d’enlever le foil, de sécher entièrement le bateau, et de faire du composite avec une haute précision. Elle aurait prise au minimum 48 heures tout en étant réalisée dans des conditions loin d’être idéales.

Louis Burton Bureau Vallée deux jours de course

Additionnée à ces problèmes de composite, l’inondation qu’a subit Bureau Vallée 2 a atteint les systèmes électriques et hydrauliques de la quille. Aucune des solutions évoquées ne pouvant permettre à Louis Burton de naviguer dans des conditions de technique et de sécurité raisonnables, celui-ci a donc du se résoudre à l’abandon.

L’équipe de Louis Burton va dorénavant investiguer pour comprendre ce qui a pu provoquer cette avarie, pour réparer et améliorer son Bureau Vallée 2, et se concentrer sur ses prochaines échéances.

« Evidemment ma déception est énorme. J’étais dans le coup, le bateau allait vraiment vite avec ses nouvelles voiles, et la qualité de sa préparation. J’étais en pleine forme et je savais qu’avec une telle machine je pouvais faire quelque chose de bien. Aujourd’hui, sur les 20 IMOCA au départ il n’en reste plus que 14 en course à l’heure actuelle. Malheureusement je n’en fais pas partie. C’est mon deuxième abandon en dix ans de course au large, je n’accepte pas de m’y résoudre. Avec le soutien de mon sponsor Bureau Vallée et mon équipe, nous allons réfléchir et travailler pour réparer et améliorer mon bateau, afin de repartir de plus belle », souligne Louis Burton. Direction maintenant la Transat Jacques Vabre...

 

Lundi 5 octobre 

(Dépêche de 16 h 50). Hier soir (dimanche 4 novembre). Après 10 heures de course, alors qu'il naviguait à vive allure en 4e position au contact du groupe de tête, une voie d'eau importante s'est déclarée dans la soute avant de Bureau Vallée 2 au niveau du puits de foil tribord. Louis Burton n'a pas ressenti de choc avec un OFNI (objet flottant non identifié) ou un choc particulier avec une vague.

Burea uVallée 2 Louis Burton avarie Route du Rhum Roscoff


Placée à l'intérieur du puits de foil, la poulie qui guide le bout de descente de foil tribord s'est arrachée et a créé un trou d'environ 30 centimètres de long par lequel l'eau s'est engouffrée fortement, rendant impossible toute navigation bâbord.

Louis Burton a donc décidé de se dérouter sur Roscoff. Actuellement amarré dans le port breton, lui et son équipe technique, emmenée par Servane Escoffier, tentent de trouver une solution pour colmater la voie d'eau, réparer le puits et la poulie, et lui permettre d'utiliser à nouveau son foil tribord pour pouvoir repartir.

 Bureau Vallée 2

(Dépêche de 10 h) Dans la nuit de dimanche à lundi (5 octobre), Louis Burton sur Bureau Vallée 2  a constaté l’endommagement d’un puits de foil, ce qui l’a contraint à faire demi-tour dans la Manche et de rejoindre le port de Roscoff. « Louis a malheureusement un problème technique sur l'un de ses puits de foils. Il va bien. Il a du se dérouter pour faire escale afin de pouvoir analyser plus en détail l'avarie et de voir s'il est possible de repartir », souligne son équipe sur sa page Facebook

 

Lundi 29 octobre

Alors que le village départ de la 11e édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe ouvre ses portes, Louis Burton s’apprête à accueillir son sponsor principal : Bureau Vallée, sur les pontons d’une grande course au large. Départ programmé le dimanche 4 novembre. 

Voilà 9 ans que le réseau des franchisés Bureau Vallée soutient Louis Burton. « Tout a commencé en 2010 à l’occasion de ma première Route du Rhum en Class 40. A l’approche du départ je cherchais encore à boucler mon budget, puis j’ai rencontré Bruno Peyroles, le président de Bureau Vallée. Alors benjamin de la course, il m’a écouté très gentiment. Mais après cette rencontre je n’imaginais pas qu’il donnerait suite. Pourtant,  le lendemain, le miracle a eu  lieu et Bruno Peyroles m’annonçait que Bureau Vallée serait derrière moi », se souvient Louis Burton.

Désormais aux commandes de son Imoca Bureau Vallée 2, le malouin n’a couru qu’une seule transatlantique avec son nouveau bolide, la Transat Jacques Vabre 2017, où il finira 7e en compagnie de sa femme Servane Escoffier.

Aujourd’hui à Saint-Malo, Louis Burton et toute son équipe s’apprêtent à vivre un nouveau grand moment d’émotion avec la famille Bureau Vallée : « Nous attendons 200 franchisés sur les pontons et dans les locaux de l’écurie. Ces moments sont magiques et me rendent forts ! C’est un vrai moteur que de se savoir autant soutenu », ajoute-t-il.

Bureau Vallée n’est pas le seul parrain à soutenir Louis Burton. Plusierus marques sont rassemblées dans un club de co-sponsors baptisé « Le monde de la Papet’ » : Exacompta, Quo VadisRhodia, Fellowes, Apli et Bic. « Je suis vraiment heureux et fier de voir l’entreprise Clairefontaine rejoindre à nouveau le projet. Et je remercie particulièrement la société Bic France de nous faire confiance jusqu’au prochain Vendée Globe », déclare Louis Burton.

Rendez-vous à Point-à-Pitre.

 Route du Rhum-Destination Guadeloupe : ouverture du village départ Louis Burton Bureau Vallée Bic Fellowes Apli Agipa Exacompta Quo Vadis Rhodia