s'abonner

Négociations - Proposition de loi du député Renaissance Frédéric Descrozaille : la GSA vent debout

2 weeks, 2 days ago

Si la proposition de loi du député Renaissance Frédéric Descrozaille était, au final, adoptée, les négociations commerciales pour les produits de grande consommation n’auraient plus rien de négociations.  En résumé, en cas de désaccord entre le distributeur et le fournisseur, c’est le tarif de ce dernier qui s’imposerait. Inutile de dire que la GSA est vent debout. Ainsi,  pour la première fois,  Auchan, Carrefour, groupe Casino, Cora, E.Leclerc, Intermarché, Lidl, Netto et Système U publient ensemble une lettre ouverte intitulée : « Voulez-vous prendre la responsabilité d’une aggravation durable de l’inflation ? »  

Question : et si une telle proposition était adoptée, pourrait-elle être étendue à d’autres familles de produits, comme les fournitures scolaires ?