s'abonner

Procos - Magasins spécialisés : l’épineuse question du coût de l'énergie

2 weeks ago

Après une baisse de l’activité de 6,3 % en juillet des enseignes adhérentes à la Fédération pour la promotion du commerce spécialisé Procos (*), le pire était à craindre pour août. Il n'en a rien été. Les ventes en magasin ont progressé en moyenne de 4,3 % par rapport à la même période un an plus tôt.  Parallèlement, les achats sur internet en août ont régressé de 12,2 %, soit un solde positif  des ventes au global (magasins et web) de seulement 1,3 %. Cela ne fait que confirmer la tendance enregistrée depuis janvier,  à savoir une chute continue du e-commerce des enseignes physiques. Ainsi,  pour les huit premiers mois de l’année, le repli des ventes en ligne est de 22,6 %. 

Quoi qu’il en soit,  entre janvier et août, l’activité des magasins est en hausse significative par rapport à 2021, avec une augmentation de 23,3 %.

Il est vrai qu’au premier semestre 2021, bon nombre de points de vente étaient fermés du fait de la pandémie. Néanmoins en comparant cette fois avec la même période en 2019,  les achats accusent un retrait 3,5 %.

Si l’été se termine bien,  Procos se montre inquiet pour la suite. « Le sujet de l’énergie est au centre de toutes les inquiétudes des enseignes : éviter à tout prix les coupures, synonymes de fermetures, impensables après deux années Covid (donc s’engager dans un plan de forte baisse de consommation en cas d’Ecowatt rouge) et faire face à une hausse abyssale des coûts pour le début 2023 », souligne à juste titre la fédération et réclame soit un plafonnement des tarifs, soit des aides financières. Une situation actuelle qui remet en cause l’obligatoire transition énergétique des magasins… On attend une réponse du Gouvernement. A noter que cette question de l'énergie concerne aussi les industriels... 

(*) 80 enseignes interrogées sur leur performance en France

(photo ouverture Colin Behrens)