s'abonner

Les enjeux 2022 pour l’AIPB : « Promouvoir la valeur d’usage des produits et des marques… »

2 weeks, 6 days ago

Du côté des industriels, l’année 2022 sera celle de nombreux défis, comme le souligne Stéphanie Verrier,  présidente de l’AIPB (Association des industriels de la papeterie et du bureau) dans une lettre ouverte.  Découverte.  

« Les industriels devront faire face à de multiples enjeux en 2022, dans un contexte de marché dynamique porté par des innovations produits mais marqué par des tendances lourdes.

Concernant les réseaux de ventes, il est certain que la crise du Covid a accéléré la tendance des achats sur internet pour les produits de fournitures de bureau, scolaires et de papeterie. Les utilisateurs se sont tournés vers ce réseau sous la contrainte et ils savent maintenant qu’ils peuvent trouver les produits et les marques dont ils ont besoin sur des sites en ligne.

Ainsi, alors que les industriels et les distributeurs savent parfaitement mettre en place des animations dans les magasins, déjà aujourd’hui et demain encore plus, ils devront mettre en avant les produits et innovations, sur les sites internet pour proposer un large choix au client final.

La performance et le succès passeront par la mise en place de connexions entre les outils et systèmes. Un projet est en cours au sein de la filière, et certains industriels s’y attellent déjà concrètement avec de belles avancées. Il est essentiel que la « data produit » et l’offre la plus large possible, structurée, et développée par les industriels depuis quelques années (fiches techniques, vidéos, photos, argumentaires…) puisse être rapidement accessible au plus grand nombre d’utilisateurs pour les guider dans leur choix sur Internet. 

Un autre enjeu pour les industriels est de surmonter l’exceptionnelle hausse des coûts des matières premières mais avant tout la pénurie pour pouvoir assurer les livraisons de leurs commandes et livrer les clients finaux sans rupture. 

Dans ce contexte, l’enjeu probablement le plus crucial en 2022 sera la maîtrise de la compression de leurs marges voire la pérennité des entreprises. L’AIPB a adressé à l’ensemble de la distribution française au premier semestre une lettre ouverte pour exposer de manière factuelle et transparente la situation dans laquelle les industriels se trouvent. Cela devient un véritable enjeu, car nos adhérents doivent pouvoir conserver leur capacité d’innovation et d‘investissement pour animer ce marché en pleine transition. 

Ainsi, communiquer la valeur d’usage de leurs produits et de leurs marques aussi bien sur le réseau digital que physique dans un contexte d’extrême pression sur l’approvisionnement des matières premières sera certainement le défi le plus important pour eux. »