s'abonner

La vie au bureau : à la recherche de la zen attitude

3 weeks, 6 days ago

Le bien-être au travail est devenu une question cruciale dans la vie des entreprises aujourd’hui. Si un seul salarié a un problème, c’est l’ensemble de l’entreprise qui est alors concerné. Comme le rappelle l’enquête menée par le moteur de recherche d’emploi Indeed*, le stress est l’une des premières causes du mal-être des salariés.

Si l’entretien d’embauche demeure la période la plus angoissante dans la carrière des salariés (61 % des personnes interrogées) et la recherche d’emploi associée à la peur que celle-ci échoue (48 %), 54 % évoquent également le fait de devoir gérer une situation conflictuelle avec un collègue ou un supérieur hiérarchique.

L’étude révèle aussi que 46 % des personnes ont déjà pris des décisions professionnelles qu’ils ont regrettées à cause du stress et 43 % évoquent un manque de confiance en elles pour demander une promotion ou une augmentation.  Qui plus est,  28 % ont aussi refusé de prendre davantage de responsabilités car cela les angoissait trop, toujours selon cette enquête et 41 % des personnes interrogées ont démissionné en raison du stress, l’ambiance de travail étant devenue insupportable malgré l’intérêt de leur fonction.

Le stress au travail a aussi comme conséquence la remise en question et le doute vis-à-vis de ses capacités ou choix pour 47 % des Français, la naissance de troubles comportementaux comme des modifications du sommeil et de l’appétit (35 %), angoisse parfois compensée par des attitudes nuisibles à la santé comme une alimentation plus riche, et la consommation d’alcool et de tabac (23 %) : « Une bonne occasion de rappeler que cette carrière trop souvent jalonnée de stress est également un enjeu de santé publique », souligne à juste titre l’enquête. 

*Menée entre le 17 et le 24 juin 2019, cette enquête a été réalisée par Bilendi auprès de 1 000 personnes représentatives de la population française et âgées d’au moins 18 ans. La méthode des quotas et redressement ont été appliqués à plusieurs critères tels que le sexe, l’âge, la catégorie socioprofessionnelle et la région.