s'abonner

La grande fête de l’écriture et de la carte postale

1 year, 1 month ago

L’association La semaine de l’écriture a pour vocation d’encourager les enfants, dès l’école primaire, à maintenir leur pratique de l’écriture cursive tout au long de l’année ; un enjeu d’importance s’il en est. Cette année, l’association organise la 7e édition de son grand concours national d’écriture du 1er au 8 octobre 2018.

Comme les années précédentes, cette manifestation est placée sous le haut patronage du Ministère de la culture et de la communication et de l’association des Maires de France. Cette année,  ce concours a pour thème « Le futur ».

Comme pour les précédentes éditions, les enseignants des établissements scolaires français ont été invités, dès la rentrée scolaire, à commander gratuitement sur le site internet de l’association (semainedelecriture.fr) un kit de 30 cartes postales et à télécharger un livret pédagogique, ce dernier les accompagnants toute l’année.

Les participants au concours auront jusqu’au 10 octobre 2018 au plus tard, cachet de la poste faisant foi, pour envoyer leur texte. Par la suite, les plus beaux textes, écrit sur une carte postale, seront sélectionnés et récompensés par un jury présidé par Patrice Laffont, parrain de l’opération.

L’année dernière,  1 780 kits de cartes postales ont été commandés, et quelque 15 000 personnes âgées de 6 à 84 ans ont participé à ce concours dont le thème était  « Ma planète ». Pour la première fois, des établissements français, notamment des lycées, installés à travers le monde (New York, Dubaï, Québec, Madagascar, Espagne, Chine, Côte d’Ivoire) se sont également largement mobilisés. Il en sera de même pour cette 7e édition. 

Au total, depuis 2011, plus de 40 000 kits, de 30 cartes postales chacun, ont été envoyés dans les établissements scolaires. Ce sont près d’un  million d’élèves qui ont écrit « en savourant le plaisir de l’écriture à l’école », comme le souligne l’association. Depuis sa création, La semaine de l’écriture ne cesse ainsi de prendre de l’ampleur et de gagner en notoriété et cette édition devrait selon toute vraisemblance surpasser celle de 2017.

Semaine de l'écriture Patrice Laffont