s'abonner

Entreprise, emballage et RSE : nouvelle enquête IFOP pour Antalis

2 weeks, 4 days ago

Deux pourcentages à retenir : 71 % des entreprises n’ont pas vu leur politique RSE impactée par la crise sanitaire mais 19 % ont ralenti leurs efforts du fait de la crise.  

Par ailleurs,  32 % des entreprises interrogées s’estiment en avance dans la lutte contre les problèmes environnementaux… De plus,  43 % des entreprises interrogées reconnaissent que le prix est le critère déterminant d’un achat, mais 57 % d’entre-elles se déclarent prêtes à payer davantage pour des produits dont l’emballage est respectueux de l'environnement. Et la dimension éco-responsable du produit est un critère important pour 36 % des entreprises, plus que ses caractéristiques fonctionnelles (33 %) ou l'étendue de sa gamme (32 %).

« Cette étude montre que les entreprises françaises sont déjà impliquées sur les sujets environnementaux, continueront à l’être, et c’est une bonne chose. En tant que leader dans la distribution de solutions d'emballages en Europe, nous avons placé l'environnement au cœur de notre stratégie et nous nous engageons à répondre aux besoins de nos clients en matière de développement durable, notamment concernant leurs fortes attentes sur la transition vers une économie circulaire performante et améliorée. Ainsi, nous priorisons les matériaux certifiés FSC ou PEFC et avons créé la plateforme Antrak afin de renforcer la traçabilité et la responsabilité de notre chaîne d'approvisionnement, tout en continuant à privilégier les emballages recyclables. » Virginie Mallet, directrice groupe marketing Emballage EMEA chez Antalis. 

Etude à retrouver ici