s'abonner

Développement durable : Brother affiche de nouvelles ambitions 

2 weeks, 6 days ago

Brother, dont la filiale française fête ses 60 ans,  s’engage à réduire de 65 % ses émissions de carbone d’ici à 2030, et de devenir neutre d’ici à 2050. Le recyclage et la réutilisation des cartouches sont également un enjeu majeur pour le groupe japonais. Et Brother d’avancer plusieurs chiffres : 

  • Disposant de ses propres usines, Brother garantit que 100 % des cartouches de toner retournées sont soit réutilisées soit recyclées.
  • Chaque toner remanufacturé offre une réduction moyenne de 37 % d’émissions de CO2 par rapport à un modèle nouvellement fabriqué
  • La réutilisation de toners a permis de réduire les émissions de CO2 de 5 850 tonnes en 2021

« Alignés sur les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat, notre vision environnementale à l’horizon 2050 est d’atteindre la neutralité carbone pour l’ensemble des activités du groupe. A ce jour, nous avons déjà réduit de plus de 30% nos émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2015. Toutes nos actions sont désormais tournées vers un objectif ambitieux de réduction de 65% d’ici 2030 ! », souligne Sylvie Boisanté, responsable qualité et développement durable chez Brother France. 

Trois axes liés à la transformation sont ainsi mis en avant :

  • Transformation des opérations : l’idée est de rechercher toujours plus d'efficacité en émettant moins d'énergie, avec moins de ressources tout en obtenant les mêmes résultats grâce à l’automatisation des tâches administratives, l’optimisation des coûts, etc.
  • Transformation du modèle économique pour l’adapter en fonction de l’actualité du marché et des nouveaux usages : l’objectif est de passer de la vente transactionnelle à la vente contractuelle et de développer les offres de services Brother.
  • Transformation des talents afin de coupler les bonnes ressources avec les bonnes compétences, d’intégrer les évolutions, les nouvelles technologies et applications à maîtriser ou encore, de recruter les talents de demain pour les nouveaux métiers liés au numérique.