s'abonner

Billet - Entrepreneurs, un petit effort, au nom de la planète…

10 months, 2 weeks ago

Alors,  je sais bien que chaque mois,  vous entrepreneurs, vous devez honorer tant de feuilles de paies pour récompenser comme il se doit vos salariés, mais, après avoir franchi de multiples obstacles, de contrariétés,  d’anxiétés, de nuits plus ou moins blanches, une sorte de un cent mètres haies de mesures fiscales et autres réglementations dont seule la France a le secret, malheureusement. Je dois avouer que le métier de chef d'entreprise d’une PME ou d’un TPE n’est pas de tout repos. Je me souviens également que peu de temps avant l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République,  un article du Financial Times pointait du doigt le fait suivant : malgré toutes les contraintes, les chefs d’entreprise arrivent tout de même à faire des affaires. Et notre confrère britannique de conclure qu’il suffirait d'un petit coup de balai dans nos  réglementations pour que la France devienne numéro 1 en Europe. C’est toujours d’actualité. En un mot comme en cent, bravo à vous !

Il n’en reste pas moins vrai que les temps changent comme le montre, notamment, le développement de la notation carbone des produits chez Bureau Vallée. Et je me permets,  modestement, chers entrepreneurs de vous inciter à faire  un nouvel effort. Pourquoi ? Deux phénomènes s'imposent, tous marchés confondus en France et au-delà. D’une part,  la seconde main, le recyclage des produits, la préservation de nos ressources… D’autre part,  les circuits courts. La volonté grandissante des entreprises comme des ménages de se fournir au plus près. 

En partant de ce constat, et je sais que cela vous demandera des efforts, arrêtons de nous approvisionner en Chine ou ailleurs quand cela est possible. Etudions au moins la possibilité de le faire, de tenter le pari de relocaliser en Europe, avec toute la dynamique d’effets positifs que cela pourrait entraîner, sur l’emploi, l’environnement, la souveraineté...

(Photo ouverture © Sergio Cerrato)