s'abonner

Au sujet du Brexit : les PME françaises mal préparées

1 month ago

Comme chacun sait,  la Chambre des communes britannique a reporté une nouvelle fois  son vote sur l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Selon une enquête menée début octobre par la Direction générale des entreprises auprès de près de 3 000 sociétés particulièrement exposées au Brexit, il ressort que 53% d’entre-elles déclarent aujourd’hui ne pas être bien préparées pour le Brexit, et 54 % des PME  n’a pas encore évalué les conséquences d’un Brexit sans accord pour son entreprise. Seules 16% ont prévu des mesures à cet effet.

Le gouvernement français tient à rappeler qu’il a mis en place différentes adresses de courriels pour répondre à toutes les interrogations, notamment :

- brexit.entreprises@finances.gouv.fr (questions générales)

- brexit@douane.finances.gouv.fr  (questions douanières) et aussi Infos Douane Service (0 811 20 44 44, numéro non surtaxé (heureusement)

- brexit@agriculture.gouv.fr (questions liées aux produits agricoles)

- brexit.impots@dgfip.finances.gouv.fr (questions fiscales)

Comme le souligne Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, les PME travaillant directement ou non avec la Grande-Bretagne doivent absolument se préoccuper de la question du Brexit : «. Il n’est pas trop tard, mais il faut se dépêcher. »

Britannique