s'abonner

Arrêt de travail - Autodéclaration Covid : la fédération EBEN s'inquiète… 

10 months, 4 weeks ago

A la manière du célèbre sketch de Fernand Raynaud « Allo, Tonton  ! Pourquoi tu tousses … » La semaine dernière, le Premier ministre a annoncé qu’à partir du 10 janvier « dès que vous avez des symptômes ou que vous êtes cas contact, il vous suffira de vous inscrire sur le site de l’Assurance maladie pour obtenir un arrêt de travail immédiat, indemnisé sans jour de carence ». Sur le fond, la démarche peut se comprendre, sur la forme les abus risquent d’être nombreux. Un moindre toussotement…

Du reste, la fédération EBEN s’inquiète comme le souligne Delphine Cuynet, la directrice générale, dans un communiqué : « Nous nous sommes largement inquiétés qu’une telle disposition entraîne une très forte augmentation des arrêts maladie et ouvre la porte à un absentéisme incontrôlé, risquant de désorganiser les entreprises. Sans remettre en cause l’objectif sanitaire de cette annonce, nous souhaitons que celle-ci soit soumise à un encadrement évitant les dérives de toute nature, mais le décret publié ce week-end ne répond pas à nos inquiétudes.»

Et la fédération de préciser les modalités du fonctionnement de l’autodéclaration Covid.

Désormais et jusqu’au 31 mars 2021 inclus, les assurés en présentiel  qui se trouvent dans l'impossibilité de continuer à travailler, pour les nouveaux motifs suivants, pourront bénéficier d’un arrêt de travail indemnisé par la sécurité sociale :

  • « l'assuré présente les symptômes de l'infection à la Covid-19, à condition qu'il fasse réaliser un test de détection du SARS-CoV-2 (…) dans un délai de deux jours à compter du début de l'arrêt de travail, et pour la durée courant jusqu'à la date d'obtention du résultat du test ;
  • l'assuré présente le résultat d'un test de détection du SARS-CoV-2 » positif.

 Plus d’informations sur le site de la fédération EBEN

eben

Photo Brittany Colette