s'abonner

Amazon s'attaque aux courtiers commercialisant de faux avis clients

1 week ago

Un des nombreux piliers de la réputation et de l’efficacité d’Amazon réside dans les avis émis par les internautes, sur tel ou tel produit. Cela est également vrai pour les autres sites marchands. Mais toutes technologies a ses revers et l’e-commerce n’échappe pas à la règle avec des sociétés commercialisant des faux avis de clients. 

Premier temps. Début janvier,  Amazon a engagé des actions en justice contre trois courtiers  spécialisés dans la vente et la publication de faux avis, à savoir Fivestar Marketing, Matronex et AppSally.  Ces entreprises ont cessé leurs agissements frauduleux visant les clients d’Amazon aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne. « Ce sont ainsi près de 350 000 utilisateurs affiliés à ces courtiers qui n’ont désormais plus d’incitation financière à rédiger des avis fallacieux sur Amazon », souligne Dharmesh Mehta, vice-président d’Amazon Monde Customer Trust & Partner Support. 

Second temps. Amazon engage cette fois une action en justice contre un courtier spécialisé dans la vente et la publication de faux avis, Extreme Rebate, lequel est basé à Hong Kong. La plainte contre cette entreprise a été déposée aux États-Unis et en Allemagne. Objectif :  faire fermer son site et l’obliger à communiquer des informations sur les entreprises qui font appel à ses services.

« Ces informations nous permettront de supprimer les faux avis qui n’auraient pas encore été repérés et supprimés automatiquement grâce à nos technologies de pointe et aux processus mis en œuvre en amont pour assurer une surveillance constante de nos boutiques », ajoute Dharmesh Mehta. Un bémol tout de même ; la récente mise au pas de Hong Kong par le Parti communiste chinois à travers la nomination d’un ancien policier, John Lee, à la tête de la cité. Et on voit mal dans ces conditions l’objectif d’Amazon aboutir rapidement...