s'abonner

Assises du commerce : l’Alliance du commerce et Procos dévoilent leurs objectifs

1 month, 2 weeks ago

Demain,  mercredi 1er débuteront les Assises du commerce qui se clôtureront le 16 décembre prochain. L’Alliance du commerce et la fédération Procos se félicitent de la tenue de cette manifestation et se fixent deux objectifs : inscrire le commerce et ses entreprises comme un secteur stratégique de l’économie française; définir un plan d’actions permettant au commerce de se projeter dans l’avenir et de répondre aux défis numériques, environnementaux et aux nouvelles habitudes de consommation.

Pour parvenir à ces objectifs, l’Alliance du commerce et Procos souhaitent trouver des solutions pour soutenir l’investissement des entreprises du commerce de toute taille, adapter les coûts d’exploitation, notamment les coûts immobiliers, à la réalité du modèle du commerce omnicanal, traiter équitablement les acteurs historiques du commerce et les nouveaux entrants, alléger les règles d’urbanisme commercial afin de faciliter la modernisation du commerce, assouplir la réglementation pesant sur les commerces afin de leur permettre de s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation des clients et maintenir un haut niveau d’emploi et promouvoir la diversité des métiers dans le commerce, en particulier pour les jeunes. 

« Avec 3,2 millions d’emplois, le commerce joue un rôle essentiel sur les plans économique, social et d’animation des territoires. Les Assises du Commerce sont donc un moment important pour notre secteur. Elles sont l’occasion pour notre pays de construire une vision stratégique partagée du commerce, soulignent conjointement Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce, et Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos. Ainsi, nous attendons de ce grand rassemblement l’adoption d’un plan d’actions concrètes permettant à toutes les entreprises du commerce de réussir leur transformation vers un modèle numérique et responsable. L’Alliance du Commerce et Procos, ainsi que leurs adhérents contribueront pleinement à ces réflexions en favorisant les échanges constructifs et en étant force de propositions.»